Tatiana Trouvé production graphique

Figure de proue de l’art contemporain, son travail a été exposé dans de nombreuses institutions prestigieuses, dont le Palais de Tokyo de Paris (2006 / exposition solo 2002), le Musée d’Art Contemporain de Genève (2004) et la 52e et 50e biennale de Venise à l’Arsenal. 2007.  Elle a reçu le Prix Marcel Duchamp, la plus importante reconnaissance pour les artistes français s Trouvé a également reçu des expositions solos au CAPC de Bordeaux (2003) et à la Galerie GP & N Vallois Paris (2002 / 2005).

Une exposition personnelle de l’artiste s’ouvrira le 24 juin 2022, au Centre Pompidou à Paris.

Installation From March to May Centre Pompidou Aout 2022

Une démarche qui correspond à la philosophie générale de ce site qui consiste à faire connaitre quelques artistes et démarches de la mise en relation de divers matériaux. Permettant d’aboutir à une désorientation déréalisation du monde .En rapport avec le sujet du site sur le jeu des transparences et de la recomposition d’images.Dialogue avec l’actualité  en jouant avec la transparence  avec la série  From March to May.

Mise en rapport de page de Journaux du monde de mai 2019  et  de dessins  qui font échos au premiers temps de la  pandémie et à la colère ressentie.Cette  correspondance d’imprimés de journaux très diffusés dans le mode avec  expressions d’animaux comme le serpent et la chauve-souris  semblent  nous menacer . Elle perturbe le repère une désorientation dans l’espace commun. Un brouillage des frontières entre réalité et représentation.

Elle travaille principalement  en créant des installations. Ces toiles sont une mise  tableaux de ses installations en trois dimensions.  Elle travaille à partir de feuilles de papier coloré où elle projette de l’eau de javel.   Les traces de la décoloration constituent le point de départ du tableau. Des  matériaux et des fragments d’architecture (cloisons fil métallique) entre en dialogue avec les arbres et montagne ou falaises.   Ils s’altèrent mutuellement mais produisent aussi dans leurs manières d’apparaître en effacement et oubli, des continuités nouvelles sur des plans spéciaux et temporels.

Ce contenu a été publié dans art photographie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.