Technique de Transfert avec le transcryl

Le transcryl Lefranc et Bourgeois

Le trancryl  permet le transférer par report, une image préalablement imprimé sur papier non glacé.

La base du transfert : photocopies noir et blanc ou couleurs et images imprimées.

Diluant : eau

Support du transfert : tout support lisse, brut ou déjà peint à l’huile ou à l’acrylique. Evitez les supports inabsorbants ou gras.

Nettoyage du matériel : A l’eau savonneuse.

Note : Eviter le transfert de cartes postales, ainsi que les impressions ayant reçu un vernis protecteur.

Choisir un produit de transfert adapté :

Il n y a pas beaucoup de marques qui proposent ce genre de produit. Le plus célèbre est le transcryl de Lefranc Bourgeois. Mais il existe d’autres marques comme VBS ou le Medium transfert de chez Cléôpâtre. Ils ont comme point en commun d’être très fluide et de créer un film plastique par-dessus les images. Il existe aux Usa des produits plus épais qui permettent des résultats plus rapide.

Bien sélectionner la photographie à sélectionner

L’on peut utiliser toutes les photos issues de l’impression même les impressions à jet d’encre des imprimantes. Il est nécessaire que le papier ne soit pas glacé ou vernis car dans ce cas le produit ne pourra pénétrer dans le papier. Les zones en blanc de l’image seront transparentes car ces zones ne contiennent pas de pigments.

Application du Transcryl : Si vous utilisé une image qui qui vient d’etre imprimé laisser sécher. Protéger votre plan de travail avec une feuille plastique ou de la toile cirée. Appliquez le transcryl en une couche sur le papier découpé, image pré-imprimé à transférer. Faites déborder la couche de transcryl d’un centimètre tout autour de l’image à transférer. Laisser sécher 20 minutes. Puis, appliquer la deuxième couche, en la croisant par rapport à la première. Recommencer cette opération encore une fois, toujours en croisant les couches. Bien laisser sécher entre chaque couche de 15 à 20 minutes. Il est possible de passer trois vois quatre couches pour plus sure que la peau d’image ne se déchirera quand on enlèvera le papier d’impression.

Après 24 heures de séchage : Découper en prenant une marge de 0.5 cm de large tout autour de l’impression ainsi plastifiée.

Immerger le papier dans l’eau tiède environ de 20 à 30 minutes, afin de favoriser le décollement du transfert.

Enlevez le papier d’impression : Pelez le papier au dos de l’impression, en le roulant avec les doigts ou au moyen d’une éponge à dos gratteur humide. Dégager ainsi le film plastique sur lequel l’image sera reproduite.

 

Temps de séchage du film plastique : Etaler le film plastique obtenu (transfert) sur une surface bien lisse et essuyer-le avec un papier absorbant, laisser sécher 6 heures.

Choix du support : Tous les choix de support sont possible. Eviter quand même les supports qui s’effrite où la peinture écaillée. Appliquez une couche de transcryl sur votre support. Collez ensuite votre transfert et éliminez les bulles d’air avec un rouleau dur, ou doigt. Pendant cette étape, il est possible de créer des effets de textures en créant des pliures sur le film. Vous disposez que quelques minutes avant que la colle sèche pour réaliser des effets, donc si vous n’êtes pas satisfait , vous aurez encore le temps pour recommencer. Laissez sécher l’objet réaliser 24 heures.

Créer un effet de Vignétage : Extrait de Phototech 2010

L’inconvénient avec le transcryl c’est que la procédure est longue. Mais il est possible d’accélérer le processus à condition d’accepter que la qualité du rendu final soit moins bonne.

Cela peut même donner un effet très sympathique de vieille photo usée par le temps. Pour cela procurez vous du papier transparent pour impression jet d’encre sur lequel vous imprimé une photo. C est le genre de feuille que l’on utilise sur les rétroprojecteurs. Assurez vous d’imprimer sur la face rugueuse, et laisser sécher quelques minutes. Comme support il peut être utilisé du carton par exemple. Puis badigeonnez votre support et non pas la photo et mettant beaucoup de produit et bien répartir sur toute la surface. Puis poser la photo imprimée sur le transparent en contact avec le support. Dans cette opération ce sont les pigments qui doivent être en contact avec le produit, pas le plastique. Chassez les bulles d’air du plat de la main sans faire bouger la photo. Laisser agir quelques minutes et posant si possible un poids sur la photo (livres). Au bout de 10 minutes décoller délicatement le transparent de votre support. Il est obtenu un transparent délavé et imparfait aux ambiances vintages. Laisser sécher à plat quelques heures.

Ce contenu a été publié dans techniques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire