Les colles

Les diverses Colles

Le collage est un procédé qui permet de maintenir de façon solide et durable deux composants ou éléments entre eux. Ce maintien des objets entre eux est ce qu’on appelle l’adhésion. On distingue l’adhésion physico-chimique et l’adhésion mécanique. L’interaction liquide solide caractérise l’adhésion. L’adhésion mécanique s’intéresse aux surfaces de contact. L’interaction liquide solide et le mouillage qui caractérise l’adhésion sont des phénomènes qui n’ont pas encore été tout à fait par la théorie.

Il existe actuellement un grand choix de colles dans le commerce. Parmi elles, certaines conviennent mieux au collage du papier. Elles se présentent sous forme solide (les Bâtons), liquide (les tubes) et en spray (les aérosols).

Il incombe à l’animateur de les expérimenter et de choisir la colle qui se prête le mieux au collage prévu et aux possibilités des couleurs.

La colle blanches vinylique :

Cette colle, également appelée colle à bois, est un produit bon marché. Elle sèche en une heure et offre le grand avantage de devenir totalement transparente au séchage.

On l’applique à l’envers du papier qu’on désire coller à l’aide d’un pinceau brosse en partant du centre en direction des bords. Pour éviter la formation de bulles d’air, on peut tamponner la surface à l’aide d’un chiffon propre ou passer un rouleau d’imprimerie.
Pour les petits encollages, il est avantageux d’utiliser les bâtons de colle.

La colle en bombe aérosol.

A l’atelier, on utilise la version « repositionnable » de cette colle légère et transparente. Très facile à appliquer, elle permet de décoller pendant un certain temps un papier mal positionné et de recommencer. Elle facilite grandement le travail des personnes ayant des difficultés à utiliser un tube ou un pinceau en leur permettant d’encoller rapidement le support.

Il est indiqué de pulvériser la colle devant une fenêtre ouverte ou tenant la bombe à distance de vingt centimètres de la surface à encoller. Cette précaution évite l’inhalation de vapeurs toxiques et le débordement de la colle sur les surfaces environnantes. Hautement inflammable, la colle en aérosol doit être manié avec précaution. C’est la colle la plus chère sur le marché. Mais les colles Vinylique ou colle bombe aérosol n’ont qu un PH faire. Ce qui a pour conséquence une très mauvaise conservation.

Colle pour papiers peints.

Diluée à l’eau selon les prescriptions du fabriquant, cette colle cellulosique, bon marché, permet de coller des papiers de grand format et des photocopies. Pour éviter les plis, les papiers doivent être humidifiés sur les deux faces avant le collage ; recouverts de gouache, ils peuvent déteindre.

Il serait incomplet dans le choix de la collage de ne pas parler de l’importance du potentiel d’hydrogène ou PH qui est lié à la qualité du papier utilisé. Pour le papier il serait idéal d’utiliser ceux qui sont dépourvus d’élements nocifs et d’acide pour une meilleure conservation sur le très long terme. Il est idéal de travailler avec papier d’hydrogène neutre PH7 et une colle d’un même niveau de PH ou supérieur. La colle à papier peint évoquée plus haut est d’un excellant usage. Colle époxyde : utilisation et supports – origine site Futura Sciences Futura Maison

Les artiste qui utilisnet des matériaux variés et nombreux peuvent s’utiliser cette colle dans de nombreux cas, car elles adhèrent sur de nombreux matériaux. Elles sont généralement présentées dans le commerce sous la forme de doubles seringues ou de deux tubes comprenant d’un coté la résine et de l’autre le durcisseur. Leur excellente tenue face aux variations de température et à la présence d’eau en font une colle de choix pour les petites réparations du quotidien, y compris à l’extérieur.

Mode d’emploi de la colle époxyde
Pour employer une colle époxyde, mélangez ses deux composants dans un petit récipient jetable jusqu’à obtention d’un mélange parfaitement homogène entre la résine et le durcisseur ;
Étalez une fine couche de colle sur l’un des éléments à assembler, et pressez les pièces fortement pendant une dizaine de minutes. Si votre montage vous le permet, vous pouvez pour cette étape vous aider d’un serre-joint, ou employer un étau.

Les supports possibles et ceux déconseillés

Les colles époxydes sont compatibles avec le métal, le bois, le verre, la porcelaine, le carrelage, la terre cuite et les plastiques rigides. Elles sont en revanche déconseillées pour le polypropylène, le PVC, les plastiques expansés comme le polystyrène ou le polyuréthane et les tissus fins.

Colle néoprène : utilisation et supports

Les colles néoprènes, ou colles contact, qui peuvent être utilisé par les artistes collagiste pour assembler des matériaux sur des surfaces moyennes. Comme leur nom l’indique, le collage est immédiat lors de la mise en contact des deux pièces, ce qui les rend particulièrement intéressantes pour la réalisation de placages.

Mode d’emploi de la colle néoprène

Afin de solidariser deux éléments avec de la colle néoprène, il faut procéder en deux étapes.
Commencez par encoller les deux éléments à assembler en vous aidant d’une spatule ;
Laissez le solvant s’évaporer de la colle jusqu’à ce que vous puissiez la toucher sans qu’elle ne poisse. Assemblez alors les deux éléments en les pressant fermement.

Colle néoprène : les supports possibles et ceux déconseillés

La colle néoprène peut s’appliquer sur le bois, le métal, le verre, la porcelaine, le liège, le cuir, le PVC rigide mais elle est fortement déconseillée pour le polyéthylène, Le polystyrène, le polypropylène et le PVC souple.

Ce contenu a été publié dans techniques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire