Hervé télémaque exposition 2015 centre Pompidou

Télémaque et le collage assemblage

 

Une rétrospective du travail de Hervé Télémaque est présenté au centre Pompidou entre le 28 février et le 18 mai 2015. C’est l’occasion pour le site Artpjm de s’intéresser à son travail sur le Collages et assemblage dont l’exposition ne manque pas de rendre compte.

Exposition centre Pompidou 2015

Montage de Telemaque

Télémaque est en premier lieu un peintre. Il séjourne d’abord à New York (1957 1960) où il se forme à la peinture. Puis il vient en France mais il reste très influencé et inspiré par les combines painting de Robert Rauschenberg. Il crée des objets ni tout sculpture ni complétement peinture. Il fait des combinaisons en rapport avec le volume et l’espace
Entre 1974 et 1980 à apporter son expérience à l’histoire du collage. Il met en rapport des papiers de couleurs joints bord à bord confirmant son goût comme en peinture pour les aplats et les formes simples.
De nouveaux jeux de symétrie sont créé avec l’association du collage et des dessins préparatoires produits des jeux de symétrie et de contrastes qui met en évidence les l’inachèvement des compositions. Ce processus créatif est très intéressant du point de vue du collage.
Une série appelée les selles mettent en rapport un symbole de domination, un objet ayant un rapport avec la sexualité ou la religion et surtout avec le vaudou très présent sur la terre natale de l’artiste.
La selle de cheval peut se transformer en paysage (Selle comme montagne, en habitation par le truchement de volutes et de courbes sensuelle.
Il réalise pendant les années 1990 des Assemblages 1979 1996 avec des matériaux variés. Comme beaucoup d’artistes à cette époque recycle les objets mais il travaille aussi sur le recyclage des affiches de film. Curieusement il utilise les marcs de café comme matériaux. Une expérimentation qui qui rappelle les expériences de Braque et Picasso qui mélangeaient du sable et de la peinture. Le marc de café se rapport aussi à la mémoire de l’esclavage et à la tradition divinatoire.

Exposition du 25 février 2015 au 18 Mai 2015  Centre Pompidou Paris

Ce contenu a été publié dans expositions, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.