David Hockney

David Hockney étudie de 1953 à 1957 au collège d’art de Bradford, puis de 1959 à 1962 au Royal College of Art de Londres. Il contribue à faire accepter le Pop Art anglais à l’exposition « young Contemporaries » qui se tient en 1961. Hockney a doté son art d’une veine ironique et narrative que l’on trouve dans ses dessins et ses mélanges d’images tirées de revues qui mettent en évidence son humour typiquement anglais. C’est dans les années 70 que la photographie devient le support de son œuvre.

A partir de 1976, il crée des photomontages constitués de multiples clichés, Il forme des mosaïques, en référence à la méthode cubiste que Hockney apprécie. En 1998, il aboutit avec cette méthode : le Grand Canyon, conçu à partir d’un photomontage de 1986, est constitué de 60 tableaux.

Il préfère parler de photocollage plutôt que de photomontage à propos de certains de ses travaux réalisés depuis 1986, pour lesquels il se sert d’une caméra 35mm. Il joue alors sur les angles de prise de vue multiples.

 

La créativité de Hocney semble sans limite car après le photomontage s’empare maintenant de l’iPhone, pour apprivoiser les couleurs du soleil à son lever et les envoyer, via un e-mail, à ses amis. Certains d’entre eux disposent de plus de 250 oeuvres du peintre sur leur iPhone.

Ce contenu a été publié dans art photographie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire