Jeff Callec

[print_gllr id=600 display=short]

Influencé par le pop art américain ainsi que par l’œuvre de Warhol, de Basquiat, de Villeglé ou de Rotella, c’est tout naturellement que Jeff Callec se dirige vers l’art du collage.

Son univers va de l’âge d’or hollywoodien aux mythiques figures de Steve Mac Queen, Marilyn ou James Dean, en passant aussi par la musique pop-rock et l’incontournable Grosse Pomme : New York, qu’il interprète comme personne !

Au moyen de ses traits de peinture noirs ou rouges électrifiées, il nous fait ressentir le mouvement excitant et l’énergie qui se dégage de ses sujets.

La disproportion des éléments lacérés puis collés ainsi que les perspectives présentes dans son travail donne au spectateur l’impression d’être totalement impliqué dans le dynamisme et la vitalité de ses oeuvres.

Grâce à ses couleurs « flashy» et à son style bande dessinée très pop, Jeff Callec est un artiste qui ne va pas cesser de nous étonner par la richesse de ses compositions et par sa passion pour ses sujets en mettant en œuvre un style bien à lui, un dynamisme débordant ainsi qu’une vision très personnelle.

Il ne peut renier que son style soit la personnalisation du pop’art américain, tant par le graphisme que par les couleurs, les effets et les thèmes traités.

D’une manière humoristique et ludique, il met en images les faits d’actualité qui le bouleversent, il rend hommage au cinéma américain des années 50-60, et à ses incontournables vedettes phares.

Mêlant des images photographiques ou affiches lacérées posées en aplats, il compose des images pleines d’énergie.

Jeff y introduit des mots dont le graphisme se rapproche de celui des tags ou des graffitis, encore un emprunt à l’Amérique.

 

Jeff veut avant tout faire des toiles populaires, qui puissent plaire à tout le monde sans prétention aucune ; Il veut prouver que le collage peut habiller nos murs, aussi bien que n’importe quelle autre forme d’art pictural.

Il a déjà séduit de nombreuses personnalités telles que Bob Sinclar (célèbre DJ), Thomas Coville (grand navigateur), Stanislas (chanteur) et Jean Reno.

Très vite, il trouve sa place dans ce secteur, de multiples portes s’ouvrent à lui…

Vous aimerez aussi...