Gaulier Nicole

[print_gllr id=507 display=short]

Elle utilise bien sûr, brosses et pinceaux, détourne et taille éponges et gommes, dessine avec les crayons céramiques, gratte dans l’épaisseur de l’émail cru. Après la finesse du coton, la douceur du papier de riz, voici la sécheresse poreuse de la terre biscuitée, son odeur de terre et de champignon.

http://www.nicole-gaulier.com/

Vous aimerez aussi...