Cordier Alain

[print_gllr id=315 display=short]

Alco » est la signature d’Alain CORDIER, né en 1961 et résidant à Laizé en Saône et Loire (71).

je suis un autodidacte passé de la création fonctionnelle à l’artistique sans vraiment savoir pourquoi ni comment…Mes premières réalisations véritablement « artistiques » datent de fin 2004 quand j’ai commencé à récupérer de vieux outils agricoles ou industriels et des pièces de machines rouillées pour les détourner de leur fonction utilitaire et leurs donner une nouvelle vie… les formes particulières des pièces récupérées imposant souvent d’elles-mêmes les objets artistiques qu’elles deviennent.

En 2005 je réalise mes premières expositions et confronte depuis mon travail au regard du public plusieurs fois par an.

Ma technique de travail est avant tout très tactile et visuelle !. Il me faut d’abord observer, manipuler, toucher les « ferrailles » récupérées pour entrevoir une possible création. Chaque outil ou pièce de récupération devient alors une simple matière première offrant une forme et des courbes particulières qui, assemblées à d’autres, aboutissent à l’élément figuratif recherché…j’estime avoir atteint mon objectif « artistique » quand l’ensemble des caractères particuliers des pièces et outils utilisés se fond en un seul et unique ensemble qui peut à son tour vivre et raconter sa propre histoire…

Quelquefois l’idée est immédiate, évidente, d’autres fois il faut plusieurs jours voire plusieurs semaines de maturation pour que l’idée fasse son chemin. Parfois aussi la sculpture terminée ne trouve pas son « équilibre » et elle est alors redécoupée et scindée en plusieurs morceaux qui deviennent autant de possibilités nouvelles de créations…c’est l’avantage du travail du métal qui peut être fait, défait, recomposé à volonté et permettre donc la réalisation de pièces évolutives ou réinventées.

Mes 2 axes majeurs de travail sont liés au mouvement, à la fois dans les courbes et dans l’attitude, et au caractère du sujet avec lequel je tente de créer une relation de « complicité »…. J’utilise l’expérience de nombreuses années passées dans une troupe de théâtre amateur pour travailler les postures et les intentions des êtres et personnages que je crée…il faut trouver l’accent juste en amplifiant s’il le faut certaines gestuelles mais sans tomber dans la caricature…l’humour étant souvent un dénominateur commun dans mes réalisations et la BD une source d’inspiration.

Au final, mon objectif principal est de réaliser des créations qui restent « légères » et aériennes malgré l’emploi d’un matériau souvent ressenti comme lourd, froid et massif.

http://www.alco-sculptures.fr/

Vous aimerez aussi...