Karl Waldmann

[print_gllr id=973 display=short]

Karl Waldmann serait né en Allemagne.
Aurait disparu vers la fin des années 1950.
Expositions entre 1930 et 1958

Karl Waldmann apparemment a disparu environ en 1958. Il est l’une des dernières découvertes et le plus certainement très importantes du constructivisme.

C’était seulement après la chute du mur de Berlin Qu’il a été redécouvert par 1.200 travaux, la plupart du temps se composant des collages et des photomontages. Formellement, l’art de Waldmann est très hétérogène : il ne s’est jamais associé à un mouvement simple. En plus d’un corps des travaux abstraits que nous pensons avoir lieu la plupart du temps de la période tôt, il y a un corps de travail qui peut être lié aux mouvements de constructiviste, de surrealist et de dadaist.
On peut comparer ainsi Karl Waldmann aux artistes tels que Schwitters, Heartfield, Haussmann, Hannah Hoch aussi bien que Rodchenko, Maïakovski, Moholy-Nagy, Marianne Brandt, Klusis et Lissitzky.

Très peu est connu à l’heure actuelle au sujet de la sa vie ou personnalité. Sa famille – rencontrée à Dresde en 1989 et puisque décédé – décrite lui comme « fou ».

Il est possible qu’il puisse avoir refusé d’exhiber son travail pour des raisons existentielles ou politiques, mais également à sa propre sûreté pendant les années du gouvernement nazi et plus tard sous la censure staliniste.
En outre, il ne pourrait pas avoir été un artiste « pur » voulant exhiber ou n’appartenir à aucune école particulière, et il a pu avoir produit son travail en secret de son studio, comme beaucoup d’autres artistes à partir de l’est.

Son travail aborde des matières telles que le cinéma, la politique, la littérature, le théâtre etc. Beaucoup de personnalités du monde d’art (conservateurs, scientifiques, historiens etc.) ont découvert une passion pour cette énigme et l’originalité évidente en soi du travail.

http://www.karlwaldmannmuseum.com

Vous aimerez aussi...