photographie matériau artistique

monstre de la foire du Trône une art photographie

Art photographie

L’art photographie  se  caractérise par l’emploi d’images photographiés ou recopiés comme matériau artistique.

La photographie est une composante majeure de l’art contemporain en tant que matériau. Dans cette alliance photographie et art le travail artistique se situe ailleurs que dans le ou les clichés présentés. Ce mouvement de fond a agi comme une amplification du travail des avant-gardes des années 1920 qui conféraient à la photographie le rôle de matériau artistique avec les photogrammes et photomontages.

Le matériel photographique trace en quelque sorte un autre art dérivé de la photographie dans le champ de l’art.

Cette attitude envers la photographie la sort du cadre habituel et classique ostracisme qui l’avait rejeté en dehors du champ de l’art vrai en mettant en œuvre un mouvement hors des règles établies.

La photographie est un matériau riche où on distingue le matériau d’enregistrement, le matériau inscriptible et la raison « Machinique ».

Les artistes l’utilisent remarquablement comme outil. Mais cette matière est expérimentée, combinée à d’autres matériaux puis transformée en autre chose. Ces travaux combinatoires n’ont pas pour objectif de documenter mais d’interroger des relations. Comme chez Christian Boltanski quand il déclare je peins avec la photographie. L ère du métissage est largement ouverte et se poursuit depuis les années 1970. Par exemple sous l’art du métissage il n’est plus honteux d’être homosexuel. C’est dans une époque comme la notre que Thomas Hirschhorn, kruger Barbara, Sophie Call peuvent montrer un travail qui peut être photographique et pictural. Le choix de la photographie comme matériau artistique par les artistes leur permet un vaste choix qui s’accorde avec leur sensibilité et leurs habitudes visuelles du moment. Le choix qu’opère l’artiste dans la masse des matériaux remplace la fabrication à la main.

Les artistes de l’art photographie transfèrent la fabrication des images de la main de l’artiste à une machine. L’artiste est délivré du savoir-faire artisanal. Andy Warhol en a été l’un des pionniers avec sa « Factorie » de production de portraits sérigraphiques et plus récemment avec les œuvres de Georges Rousse. L’art photographie conduit à cette limite où créer c’est cadrer.

D’après André Rouillé  « La photographie »

Salle 19 du musée du centre Pompidou Paris en 2008 (Exposition permanente actuellement disparue) Dans cette salle était rassemblée des images hybrides. Travaux à base de photographies dans laquelle la surface et la représentation photographique entre en contact et parfois en conflit avec la matière et le geste pictural. Dès les années soixante- dix, tout en refusant l’assimilation de leur travail à la photographie. Gilbert et George travaillent à partir de clichés en noir et blanc, retouché à la peinture, dans une veine qui emprunte tant à la sculpture, qu’à la publicité. A la même période le néerlandant Ger Van Elk propose des images complexes, photographies découpées et repeintes jouant non sans ironie sur l’illusionnisme et la confrontation des techniques. L’effondrement de la représentation photographique et de l’acte pictural, est encore plus évident dans les autoportraits d’Arnulf Rainer, où la pratique du portrait est envisagée comme défiguration. Elle entretient des affinités avec le travail photographique de François Rouan, dont les tirages sur film transparent retouchés à la cire ou au Kaolin, révèlent par moment, de façon brouillée, leur motif premier.

Boltanski :  Christian La photographie comme matériau

Philippe Cognée  : Entre peinture et photographie il interroge la mémoire de l’image

Pierre Cordier  :  en 1956, il a inventé le « chimigramme »  qui combine la physique de la peinture et la chimie de la photographie

Gilles Derozier  :  Les Limites de la photographie à travers le résumé d’une interview d’artiste  dans le journal Hors série Réponses Photo.

Duchamp Marcel  : Un rapport distancié avec le photomontage

Emo Eric :  Enquête d’identité image mentale dans la matière photographique

Gilbert et George :  Grands montages photographiques composés de panneaux assemblés

JR Collage de photographies dans le mileu urbain

Thomas Hirschhorn : Montage et assemblage récupération assemblage montage

Heinz Hajek-Halke : photomontage et photographie

Hurteau philippe :  Utilise directement les images des médias

KRUGER Barbara :  Montage photographiques à l’aide d’images publicitaires

POLKE Sigmar  : Artiste peintre mais interrogeant la photographie à travers l’accident et des croisement improbable certains auteur appelle cela la Polkographie. Polke peinture photographie 

Rainer Arnulf   Peintre :  Aussi connu pour ses recouvrements de peinture et de photographies et de reproductions d’œuvres d’autres artistes.

Man Ray : L’un des premiers utilisateur et créateur du photogramme

Martha Rosler  : Du côté du Pop Art elle assemble par collage les images de la culture de masse.

Carole Schneemann :  Performance, photographie et intégration à la matière

Soulié Tony : Peinture primaire sur photographie Noir et Blanc

Corinne Vionnet :  Arles 2011 superposition de photo – Nouvelle approche de la photographie avec le numérique.

Andy Warhol  : marque une étape primordiale dans l’utilisation de la photographie comme matière.

Vik Muniz:  Recyclage d’images, de cartes postales. Evocation de la fragmentation de l’expérience visuelle contemporaine en illustrant la matérialité de la photographie.
Google certification